La Naturopathie


C’est quoi ?

La Naturopathie n’est pas une approche récente. Des traces de fondements naturopathiques sont apparues en Mésopotamie, en Égypte ancienne, en Sumer… Mais c’est avec Hippocrate, que la Naturopathie prend réellement son essor.


  • globale, puisqu’il s’agit d’une vision holistique de la personne ;
  • préventive, en agissant en profondeur sur le terrain, afin de maintenir l’équilibre ;
  • en stimulant ou renforçant la force vitale de l’individu ;
  • par l’utilisation de méthodes naturelles telles que l’hygiène alimentaire, l’activité physique, la gestion des émotions…

visant ainsi à préserver et optimiser le bien-être et la vitalité de l’individu.


La naturopathie repose sur 5 grands fondements, que sont :

  • Le vitalisme : On parle de force ou énergie vitale, celle qui anime le corps. Dans d’autres cultures, on la retrouve sous le nom de « Qi » ou « Ki » (MTC), de « Prâna » (Ayurveda), de « Rouch », de « Rua’ch », de « Pneuma ». L’objectif est d’aider l’individu à renforcer sa force vitale, ou du moins à en retrouver un niveau suffisant.
  • L’humorisme : Il consiste à accorder de l’importance à la qualité du terrain, en référence au milieu intérieur et ses « humeurs ». Il est nécessaire de s’y attacher pour vérifier le niveau d’encrassement de l’organisme (qu’on nomme « toxémie »), susceptible d’influer sur l’état de la personne. Il s’agit ici d’identifier les techniques adaptées, nécessaires à minimiser l’accumulation de déchets dans le corps.
les fondements : vitalisme, humorisme, hygiénisme, causalisme et holisme
  • L’hygiénisme : C’est l’utilisation du milieu naturel et de ce qu’il nous offre, c’est-à-dire l’utilisation des techniques naturelles pour aider à retrouver l’équilibre.
  • Le causalisme : comme le suggérait Hippocrate, on recherche la cause de la cause de la cause, pour déterminer d’où vient le déséquilibre. De manière imagée, c’est comme éplucher un oignon, on retire une à une les couches (chaque couche représentant une cause), pour découvrir la cause profonde à l’origine du déséquilibre.
  • Le holisme : c’est la prise en compte de l’individu dans sa plus grande totalité possible. On s’attache à identifier tous les impacts qui ont pu marquer l’histoire de la personne.

La naturopathie confère 10 techniques, dont les 3 majeures sont :

  • La bromatologie : il s’agit de tout ce qui tourne autour de l’alimentation que ce soit en terme de réglage ou d’hygiène alimentaire …
  • La kinésilogie : c’est l’activité physique, le mouvement nécessaire à la vie… il n’est pas nécessaire d’être un sportif aguerri, mais de bouger son corps régulièrement, afin d’éviter la sédentarité.
les techniques : alimentation, gestion des émotions, activité physique...
  • La psychologie : c’est le bien-être psycho-émotionnel qu’on recherche ici grâce à la gestion du stress, la relaxologie, la sophrologie…

Les 3 techniques majeures peuvent être complétées par une des 7 techniques complémentaires suivantes, en fonction des besoins de la personne :

  • La pneumologie : ce sont les techniques et exercices respiratoires, comme la cohérence cardiaque.
  • L’hydrologie : c’est tout ce qui a trait à l’utilisation de l’eau, comme l’application d’eau ou l’usage d’une bouillotte…
  • La phytologie : c’est l’utilisation des plantes sous toutes leurs formes : tisanes, hydrolats, teintures-mères, bourgeons, huiles essentielles, élixirs floraux…
  • L’actinologie : c’est l’utilisation de la lumière comme la luminothérapie.
  • La magnétologie : il s’agit de techniques de revitalisation, comme l’utilisation d’aimants.
  • La réflexologie : elle regroupe toutes les techniques réflexes : plantaire, palmaire, faciale (Dien Chan)…
  • La chirologie : il s’agit des techniques manuelles non thérapeutiques que sont les massages bien-être.
Fleur rose - frédérique hugues

Pour qui ?

Toute personne désireuse de (re)prendre sa vie en main. Quelque soit son âge ou son désir d’optimiser sa vitalité, la Naturopathie est ouverte à tous !

Une seule condition est requise : la motivation !

bureau floral

Soyez acteur de votre vie et (re)gagner votre autonomie.

Fleur rose - frédérique hugues

Par Qui ?

pc floral

Le naturopathe n’est pas médecin, ni professionnel de santé.

Il ne pose ni diagnostic, ni pronostic. Il ne prescrit aucun médicament, ni traitement.

Il ne vous conseillera jamais d’arrêter un traitement médical en cours.

Le naturopathe n’est pas un guérisseur. Il ne soigne pas. Il ne guérit pas.

Le naturopathe est un éducateur de santé. Son rôle consiste à accompagner la personne à retrouver sa vitalité et à redécouvrir une hygiène de vie saine et mieux adaptée à son organisme. En recherchant la cause profonde, le naturopathe va aider la personne à déterminer l’origine de son déséquilibre.

Grâce aux techniques majeures (alimentation, gestion des émotions et activité physique), le naturopathe va apporter des conseils et des outils d’hygiène de vie, à la personne, pour l’accompagner dans son parcours.

Découvrez comment vous aussi pouvez adopter des changements positifs pour une vitalité optimisée et une hygiène de vie retrouvée. Avec mon accompagnement, transformez votre vie dès aujourd’hui.

clavier floral

Comment se déroule une séance ?

Une première séance chez le Naturopathe dure en moyenne 1h30.

La séance est l’occasion d’installer un climat de confiance et de bienveillance, en toute neutralité. À l’aide d’un questionnaire détaillé, la séance permet de mieux comprendre le client et d’apprendre comment son corps fonctionne, afin de déterminer un programme d’hygiène vitale adapté à ses besoins et ses capacités.

La séance se déroule en plusieurs temps :

  • Le motif : cet échange est une mise au point sur le motif de la visite et les attentes du client, qui l’ont amené à pousser la porte du naturopathe.
  • La vitalité : l’échange se poursuit par un recueil de variables nécessaires à l’évaluation de la vitalité, du terrain, des déséquilibres éventuels du client.
  • Les émonctoires : le tour d’horizon des organes d’élimination permet de repérer les éventuels déchets qui encrassent l’organisme, et de déterminer la capacité à les éliminer.
  • Les habitudes alimentaires : cet échange est destiné à faire le point sur les apports alimentaires et à repérer les éventuelles insuffisances ou surcharges dans l’alimentation quotidienne du client.
  • L’arbre de vie du client : son histoire, ses habitudes de vie, ses antécédents, ses accidents de vie …

À l’issue de la séance, le naturopathe établit un programme d’hygiène vitale (PHV) « sur mesure », destiné à instaurer de nouvelles habitudes de vie. Ce programme est un ensemble de conseils. Il est construit en collaboration avec le client, afin de le responsabiliser dans la mise en place de ces nouvelles mesures.

Selon le motif et les attentes de la personne, une ou des séances de suivi peuvent être nécessaires et mises en place à intervalle de 4 à 6 semaines.

Une séance de suivi dure approximativement une heure.

C’est l’occasion de faire le bilan des avancées opérées par la personne depuis la précédente séance, d’ajuster les conseils et poursuivre l’accompagnement naturopathique.

Elle peut être l’occasion d’utiliser une autre technique, telle que le massage bien-être ou la réflexologie.

Fleur rose - frédérique hugues

Les conseils diffusés sur ce site sont fournis à titre d’informations sur le bien-être et la Naturopathie ; ils ne sauraient remplacer un traitement allopathique ou une consultation chez le médecin.
La Naturopathie ne se substitue en rien à la médecine conventionnelle ; elle la complète en agissant sur le terrain par une prise en charge globale de la personne.
Le naturopathe ne pose aucun diagnostic et ne prescrit aucun traitement ; cette compétence relève du médecin, qui est le seul habilité à le faire.